16 août 2014

La petite fêlée aux allumettes

DSC_0200

 

Nadine Monfils

La petite fêlée aux allumettes

Editions Pocket

J'ai lu une fois de plus un livre de Nadine Monfils, ou intervient Mémé Cornemuse. 

L'histoire se passe à Pandore, une ville imaginaire, au bord de la mer. Nake a des visions a chaque fois qu'elle brûle une allumette. Dans ces visions elle vois des crimes de petites filles déguisés en personnages de conte comme Blanche Neige ou le chaperon rouge. Ainsi, ces crimes se sont réellement passés, l'inspecteur Cooper et son collègue Michou vont enquêter. 

Mais Mémé Cornemuse va se mêler à l'histoire... 

"On me surnomme comme ça parce que j'ai toujours eu un faible pour les Écossais"

Ce fut une grande déception à coté de Les vacances d'un serial kiler . J'ai trouvé l'histoire vraiment décousue  même si quelques parties de l'histoire m'ont bien fait rire! 

 

Posté par Paul Lecture à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 août 2014

Les vacances d'un serial killer

les vacances 

Nadine Monfils

Les vacances d'un serial killer

-

Après La vieille qui voulait tuer le bon dieu et Mémé Goes to Hollywood, je me suis penché sur un roman antérieur de Nadine Monfils avec le personnage de Mémé Cornemuse.

Dans ce roman déluré nous partons en vacances avec la famille Destorper, une famille pas comme les autres,

Alphonse le père, Josette, et les deux enfants "glandeurs et fumeurs de pétards" ainsi que la plus insolite des grands mères: Mémé cornemuse.

"Son mariage avait été comme une autoroute, Tu roule et t'a pas le temps de regarder le paysage. Parfois, tu t'arrètes, juste pour souffler que tu crois, mais en fait tu passe des vacances de merde parceque t'as des mômes chiants qui te niquent tes petits moments de plaisir."

Entre embrouilles, meurtres et délires ce livre est Génial!

 

 

Un bon livre, vraiment très drôle, avec des expressions a retenir tellement elles sont "poilantes", une bonne lecture d'été même si j'ai trouvé la fin un peu expéditive, et toujours un peu trop de tournures grossières. Mais bien sur j'ai déjà acheté un autre livre de Nadine Monfils, car j'aime vraiment beaucoup sa plume et il me tarde la sortie du nouveau Mémé Cornemuse.

 

Posté par Paul Cuisine à 15:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
27 juillet 2014

Que vais-je lire sur la plage? PAL du mois d'Aout

Comme beaucoup de blogueurs, j'ai envie de me fixer un objectif pour mes vacances du mois d'Aout: 

Voici les livres que je souhaite lire: 

En version papier: 

DSC_0706

 

Les vacances d'un serial killer

Nadine Monfils

Editions Pocket

-

Je vais mieux

David Foenkinos

Editions Folio

 

DSC_0657

 

Le Parfum 

Patrick Suskind 

Editions France Loisirs

(J'en suis déjà à la moitié)

En version Kobo: 

 

Nos étoiles contraires

Nos étoiles contraires

John Green

Kobo

En lecture commune et je vais aller voir le film à sa sortie (et je participe à un groupe ciné en commun).

Voici la Bande annonce: 

 

 

16 mars 2014

La vieille qui voulait tuer le bon dieu & Mémé goes to Hollywood

DSC_0032

 

Nadine Monfils

La vieille qui voulait tuer le bon dieu

 

Collection "Mémé Cornemuse" 

Edition Pocket  

-

Mémé goes to Hollywood

Edition Belfond 

-

 

Mémé Cornemuse est de retour dans un nouveau livre. Personnellement, je n’ai encore lu aucun livre de cette « collection », ce livre m’a été offert donc je n’ai pas pris le 1er, pourtant, je n’ai eu aucun problème pour comprendre l’histoire qui est indépendante des autres  romans antérieurs.

Mémé Cornemuse,  est « une vieille bique » , fan d’Annie Cordy et de Jean Claude Vandamme. Elle va tuer une concierge d’immeuble afin d’avoir sa place pour pouvoir organiser un casse avec un dénommé Jeff Klut ,  ancien repris de justice, qu’elle cache dans sa cave. Ainssi, elle veut voler la bijouterie d’a côté, elle va donc tout faire pour que tout ce passe bien et pour ne pas que la police vienne la déranger dans ces affaires. “Elle, ce qu’elle voulait, c’était de l’aventure ! Elle était l’Indiana Jones des charentaises, la James Bond des bas de contention.” 

Pourtant plusieurs meurtres totalement farfelus  arrivent, et elle va tout faire pour que la police ne vienne pas la déranger dans ces affaires.

Personellement, j’ai trouvé que ce livre était une bonne lecture, ce que j’ai trouvé dommage est que tous les personnages parlent de la même façon (un peu triviale), l’auteure aurait , pour moi, pu faire quelques différences lorsque le discours est direct pour que tous les personnages ne s’expriment pas tous de la même façon. De plus, j’ai l’impression que la fin est très vite expédiée (c’est pour ça que je me suis empressé d’aller acheter la suite).

Donc, nous retrouvons mémé cornemuse, après qu’elle est raté son casse à la banque de son fils. Elle souhaite partir direction Hollywood. Pourtant, elle a pas d’argent mémé cornemuse, mais pour elle s’est pas un problème. Elle s’est inscrite à une émission télé pour arriver à être adoptée par une famille. Les parents souhaitent  trouver une mamie pour les enfants. Ils ne vont pas être décus, elle  parle de façon grossiére aux enfants et va jusqu’à parodier  un conte : Le petit chaperon rouge. Puis elle s’échappe de cette famille et vole la caravane, pour vendre des frites. Les péripéties s’enchainent.

Personellement , j’ai trouvé ce tome assez-bien, mais pas aussi bien que le précédent, du fait qu’il est vraiment plus vulgaire, il y a des moments où j’ai failli arrêter ma lecture, mais comme le fond de l’histoire me plaisait, je l’ai lu jusqu’à la fin. Les deux choses que je pourrais reprocher à ces romans sont : la vulgarité, et le non changement de personnalité lorsque l’histoire est au style direct. Une bonne découverte, et je pense lire les livres antérieurs à ces histoires. 

Liens: 

Site internet de Nadine Monfils

Editions Pocket 

Editions Belfond